Le mot du jardinier

Nivillac

Le mot du jardinier

 

Mars : période idéale pour tailler les rosiers et les fruitiers
Attendre que les forsythias et les arbustes à floraisons printanières soient défleuris pour les rabattre
Profiter de la sortie de l’hiver pour défeutrer les pelouses et ajouter un peu d’engrais
Les femelles fondatrices de frelons asiatiques quittent leur abri hivernal pour former de nouveaux nids, c’est le bon moment pour installer des pièges dans le jardin.

Le frelon asiatique

Depuis son apparition dans le sud de la France il y a quelques années cet insecte se propage très rapidement sur tout le territoire et même au-delà de nos frontières.
Ce frelon se nourrit de fruits murs, de divers insectes et surtout d’abeilles. Quelques individus suffisent à éliminer toute la population d’une ruche. Le frelon attrape l’abeille lui coupe la tête et l’abdomen et emmène le thorax pour nourrir les larves. L’abeille permet la pollinisation de milliers d’espèces végétales dont de nombreux fruits, légumes et oléagineux (sans abeille pas de pommes dans nos vergers).nid frelon asiatique Lire la suite

Quelques idées à retenir pour aménager et entretenir son jardin

Eglise-et-fleurs-NivillacLa bonne plante au bon endroit :
Pour cela il faut connaitre la taille de la plante adulte et lui laisser suffisamment de place pour se développer. On limite ainsi les interventions de taille et la production de déchets verts
– Planter  des haies variées et libre autour de votre terrain évite les corvées de taille au carré, la forte production de déchets verts et favorise la vie animal dans le jardin
– Respecter les distances de plantations avec le voisin en pensant laisser un espace entre la haie et la limite si l’on a besoin d’intervenir pour tailler.
– Les plantes tapissantes au pied des arbres et des arbustes embellissent l’espace et viennent limiter la pousse d’herbe  indésirable.
– Les arbres à fort développement (surtout racinaire) sont à réserver aux grands terrains
 Les désherbants :
– Pas de produit à moins d’un mètre du fossé
– Pas de produit dans les zones à risque (avaloir, bouches d’égout et caniveaux)  et dans les  fortes pentes
– Respecter les doses, le produit ne sera pas plus efficace avec une dose plus forte que c’elle conseillé sur le paquet.
– Avant tout usage bien lire et comprendre l’étiquette sur l’emballage
Techniques alternatives au chimique :
Paillage : limite la poussé de l’herbe, garde la fraicheur, améliore la vie des micro-organismes et d’auxiliaires (vers de terre) enrichit le sol de matière organique et protège contre le gel.
– Le balayage régulier des secteurs imperméables
-Le roto fil coupe l’herbe  très courte (attention aux projections)
– Le binage et le travail mécanique du sol
– Choisir la végétation spontanée en laissant des fleurs issues de semis naturel se développer à la place des mauvaises herbes.
– Rehausser la hauteur de tonte du gazon, le rend plus résistant aux maladies et  limite la prolifération des mauvaises herbes